S’il y a bien une souveraine qu’il n’a jamais été possible de détrôner, c’est bien l’huile d’olive. Elle règne sans partage depuis des millénaires sur la Méditerranée. De nos jours, elle a même conquit l’ensemble du monde. L’huile d’olive est reconnue comme la reine des huiles à bien des égards. Ses vertus nutritionnelles ont été popularisées par le récent intérêt pour une alimentation équilibrée. Mais la tradition musulmane n’a pas attendu les avancées de la recherche médicale pour s’intéresser à l’huile d’olive. Dans le Coran, l’huile d’olive fait partie des aliments cités par Allah comme une bénédiction. Dans la sourate 95 At-Tin, Il jure « Par le figuier et l’olivier. » Si les exégètes donne un sens métaphorique à ce verset, il n’en demeure pas moins qu’Allah ne jure que par ce qui est important. Alors forcément, on trouve de l’huile d’olive partout. Néanmoins, on en fait pas tous le même usage. Pour avoir des conseils d’utilisation, il vaut mieux s’intéresser à ce qu’on fait de l’huile d’olive au Maroc. Ils sont connaisseurs en la matière.

Pour une alimentation plus saine

Les conseils pour améliorer son alimentation au quotidien sont de plus en plus nombreux. Manger des légumes à chaque repas, boire 1,5 litre d’eau par jour, grignoter des fruits secs… Mais de toutes ces recommandations, la consommation d’huile d’olive est l’une des plus importantes. Elle figure parmi les aliments recommandés dans le cadre d’une alimentation équilibrée. De manière générale les huiles sont une source d’énergie qui contribuent au bon fonctionnement des muscles et du cerveau. Même dans le cadre d’un régime dont l’objectif est la perte de poids, elles peuvent être conseillées. L’important est de choisir des bonnes huiles. Or l’huile d’olive est riche en omega 6 et 9, en bonnes graisses et acide gras saturé le plus courant. Ces caractéristiques lui permettent de renforcer considérablement le système immunitaire. Elle apporte de plus une sensation de satiété qui favorise la perte de poids.

Même dans le cadre d’un régime, l’huile d’olive peut tout à fait être utilisée pour assaisonner les crudités ou pour les cuissons. Au-delà de la saveur si caractéristique qu’elle apporte aux plats, elle augmente la valeur nutritionnelle du plat. Ce n’est pas un hasard si l’huile d’olive au Maroc est l’ingrédient incontournable de nombreux plats. C’est peut-être le secret de la gastronomie marocaine si prisée dans le monde. C’est en tout cas à l’huile d’olive que des études récentes attribuent la bonne santé cardio-vasculaire des Marocains. S’il ne faut bien sûr par en utiliser de manière excessive, elle reste une huile qui présente de nombreux avantages.

Pour améliorer sa santé

La santé passe en premier par l’alimentation. L’huile d’olive est au nombre de ses aliments qui font office de remède. Elle joue en premier lieu un rôle préventif pour les maladies cardio-vasculaires. La reine des huiles prévient également les troubles articulaires grâce aux acides oléiques. Elle améliore la souplesse du corps dans son ensemble. L’huile d’olive participe aussi grâce aux polyphénols à la protection des lipides sanguins du stress oxydatif selon l’Agence européenne de sécurité des aliments. Ce stress qui se manifeste au niveau de l’organisme est le résultat d’une alimentation trop grasse, de la consommation d’alcool ou du tabac. Les cellules s’oxydent, entrainant donc des maladies. L’huile d’olive améliore donc l’état général de santé par sa capacité à prévenir la dégradation des cellules. Certains attribuent même à l’huile d’olive la capacité à lutter contre le cancer et le vieillissement. Si les études n’ont pas confirmé cela jusqu’à présent, il est indéniable que les différents acides et molécules de l’huile d’olive ralentissent le vieillissement des cellules.

En second lieu, l’huile d’olive aide à soigner des troubles médicaux. Les propriétés antioxydants et anti-inflammatoire de l’huile permettent d’apaiser les inflammations. Elle soulage notamment les douleurs musculaires. De plus, l’huile d’olive fait baisser le mauvais cholestérol sanguin et augmente le bon cholestérol. À ce titre, elle diminue aussi la pression artérielle. Or, il ne s’agit là qu’une liste des principaux effets de l’huile d’olive. Cette huile qu’Allah décrit comme « l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain[1] » n’a pas été sacré pour bien des peuples pour rien.

Pour embellir la peau et les cheveux

L’huile d’olive au Maroc est un soin cosmétique à part entière. On la retrouve dans la composition de nombreux produits de beauté : savon, crème, masque… Mais même seule, l’huile d’olive marocaine est utilisée dans les routines beauté de chaque partie du corps, de la tête aux pieds. L’huile d’olive convient à tout type de cheveux. Certaines et certains l’utilisent en bain d’huile pour les protéger durant le shampoing. Appliquée de la sorte, elle a de plus un effet anti-pelliculaire. D’autres préfèrent l’huile d’olive en soin démêlant ou en fin de soin pour sceller l’hydratation. N’oublions pas que les cheveux brillants de zeïtoun restent légendaires au Maroc et dans tout le Maghreb. Mais au-delà de la brillance qu’elle donne aux cheveux, l’huile d’olive a un véritable effet bénéfique sur la chevelure. Elle favorise sa croissance et sa résistance.

Les cheveux sont en meilleure santé et cela se voit dans leur texture. L’huile d’olive est aussi incontournable pour le soin de la peau. Là encore, la fameuse huile dorée convient à tout type de peau. Elle a des propriétés à la fois antioxydante, nourrissante et hydratante. La peau s’en trouve assouplie et adoucie. Les rides et les cicatrices en sont atténuées. Le teint retrouve son éclat et est débarrassé de l’acné. L’huile d’olive au Maroc sert aussi comme huile de bronzage. Elle ne permet alors pas seulement d’accélérer le bronzage, mais aussi de garder la peau hydratée et de la protéger du soleil. Les effets de l’huile d’olive peuvent être décuplés quand elle est utilisée avec d’autres produits végétaux grâce à ses acides linoléiques. Au Maroc, on n’hésite pas à la mélanger à l’huile d’argan.

Pour contribuer à une industrie éco-responsable

Si pendant des siècles, tout huile était forcément de l’huile d’olive dans les régions méditerranéennes, les choses sont en train de changer de nos jours. Avec le développement du véganisme et de la consommation éthique, les alimentations se sont encore plus diversifiées. On n’hésite pas à consommer une algue venue de l’autre bout du monde, si elle peut remplacer la portion de protéines contenues dans un steak. C’est dans cette même logique que sur l’étalage des huiles, huile de coco et huile de sésame concurrencent l’huile d’olive. Néanmoins l’huile d’olive au Maroc, comme dans de nombreux pays, l’huile reste la plus prisée. Elle doit certes sa position notable à sa richesse nutritionnelle.

Mais l’huile d’olive offre aussi un rapport qualité-prix intéressant, surtout pour ceux qui sont soucieuses de manger sain. L’huile d’olive vierge est extraite à partir d’olives fraiches. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des procédés chimiques pour l’obtenir contrairement à d’autres huiles. Elle est produite par des techniques de pressage, de décantation, de filtration… L’huile d’olive est donc proposée à des prix relativement abordables. À ce titre, l’huile d’olive au Maroc propose les prix les plus bas du marché pour ce mode culture. Les olives sont récoltées soit à la main ou soit par un système de gaules, le gaulage. L’extraction de l’huile d’olive s’effectue ensuite en majorité de manière traditionnelles. Pour cela, le système des maâsras est utilisé. Il consiste à obtenir l’huile à l’aide d’un pressoir métallique ou en bois. En plus de ce mode de culture éco-responsable, la nature du sol et le climat ont fait la réputation de l’huile d’olive du Maroc.

Si vous devez succomber à une huile, ça doit être l’huile d’olive, de préférence du Maroc


Source: [1] Coran, sourate 23, verset 20.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *