Quand on pense pâte à tartiner, on pense trop souvent au gros pot de pâte au chocolat à tartiner. Aujourd’hui, on n’ignore plus que ces pâtes à tartiner sont trop sucrées, trop grasses et saturées de conservateurs douteux. Mais comme il est difficile d’y résister, tout un lot de pâtes à tartiner plus équilibrées ont vu le jour. Elles vont souvent être plus riches en noisettes, en amandes, en cacahuètes… Mais dans le domaine, aucunes n’égalent le amlou, la pâte à tartiner marocaine ancestrale. Peu connu du grand public, vous avez tout à gagner à l’intégrer dans votre alimentation. Le amlou n’est pas une pâte à tartiner comme les autres et on vous le prouve de ce pas.

Naturel pour de vrai

Le amlou a pendant longtemps était la chasse-gardée des Berbères du Maroc. Il était alors un plat confectionné à domicile par chaque famille. Sa recette originale se résumait aux denrées les plus populaires de la région : des amandes, du miel et de l’huile d’argan.  Le tout réduit en une purée dont la saveur rappelle un peu le beurre de cacahuètes. Et de la même manière que le beurre de cacahuètes est incontournable aux États-Unis, le amlou est incontournable au Maroc. Chaque Marocain à son pot de amlou dans son placard. C’est un produit du terroir local, qu’on ne retrouve pas ailleurs dans les pays du Magreb. Mais de nos jours, le amlou gagne en notoriété bien au-delà des frontières marocaines. Popularisé par ses ressortissants à l’étranger, mais surtout grâce au succès du retour au naturel, le amlou intéresse de plus en plus. Cette pâte à tartiner s’accorde en tout point au norme d’une alimentation biologique et saine. Le véritable amlou ne contient en effet aucun conservateurs ou sucres ajoutés. Tous les aliments qui le compose sont naturels. Bien entendu, tous les amlou ne sont pas forcément faits dans le cadre d’une agriculture biologique. Le développement du produit s’est accompagné de son industrialisation. Si certaines marques préparent le amlou comme il l’était à l’époque dans les cuisines berbères, ce n’est pas le cas de toutes. Quoi qu’il en soit, sa composition simple est un gage de qualité. Elle réduit le besoin d’utiliser d’autres produits. De plus, elle permet d’être transparent en évitant les étiquettes illisibles d’aliments.

Un goût qui fait son succès

Dans le amlou, on retrouve les principales saveurs qui caractérisent la pâtisserie orientale, à savoir le miel et l’amande. Il a un goût de noisettes sucrées, qui est de plus en plus souvent agrémenté d’autres saveurs. On retrouve le amlou notamment avec de la fleur d’oranger, du chocolat, de la noix de coco… L’amande peut aussi être remplacée ou accompagnée d’autres fruits secs comme la cacahuète ou la pistache. Le amlou dans ce cas-là s’apparente davantage à une pâte à tartiner turque. Malgré que les recettes soient de plus en plus variées, le goût du amlou reste unique. D’un côté, sa saveur mielleuse rappelle vraiment les desserts orientaux. Il est d’ailleurs consommé comme une sucrerie. D’un autre côté, la pâte à tartiner à un goût de beurre : beurre de noisettes, beurre de cacahuètes, beurre noix de cajou… La consistance crémeuse du amlou renforce cette ressemblance. Mais c’est surtout l’huile d’argan qui rend le amlou singulier. Cette huile, issue de l’argantier, a une odeur et une saveur entêtante. Elle parfume tout à la fois le amlou et bouche où elle laisse un arrière-goût. Or ce n’est pas pour rien que l’on retrouve l’huile d’argan dans de nombreuses recettes marocaines. Cette huile a la particularité de se marier en bouche à la perfection avec d’autres produits locaux tels que le miel et les amandes. Et c’est certainement ce qui assure un succès sans failles au amlou, l’harmonie de ses arômes. C’est la raison pour laquelle le amlou se mange surtout avec des aliments neutres comme les crêpes orientales ou les tartines de pain.

Un allié pour alimentation équilibrée

Le amlou n’a aucunes prétentions médicinales. À l’origine, il était consommé comme un plat bien nourrissant. Dans les régions berbères, d’où la pâte à tartiner vient, le amlou permettait d’avoir un repas consistant. Riche en matière grasses et en sucres, il servait à combler l’appétit et à rester en forme. Or, à notre époque on recherche désormais tout le contraire dans de nombreux pays : les plats avec le moins de calories possibles pour rester mince. Néanmoins, malgré les idées reçues à ce sujet, le gras n’est en réalité pas un ennemi de la minceur. C’est le mauvais gras saturés et les sucres rapides qui sont mauvais. On les retrouve principalement dans les plats et aliments transformés. C’est le cas de tout ce qui est barres de chocolat, chips ou même céréales. Quant au bon gras qui compose l’olive, l’avocat, la noix de coco ou les amandes est bon pour la santé. Il donne de l’énergie au corps et coupe la faim pendant plus longtemps que les glucides. Ces derniers représentent désormais une part centrale de notre alimentation. On n’imagine plus un repas sans au moins des pâtes, du riz, des pomme de terre ou du pain.   Ils apaisent cependant la faim pendant un temps plus court, d’où les grignotages. Mais surtout, ils font grossir. C’est la raison pour laquelle des régimes sportifs proposent de diminuer, voire supprimer les glucides. Ils sont alors remplacés par des lipides, les bons gras, ou des protéines. Ainsi, le amlou peut en ce sens contribuer à une alimentation équilibrée s’il est consommé sans excès. Cette pâte à tartiner est dans tous les cas meilleure pour la santé que la plupart des sucreries du commerce et des autres pâtes à tartiner.

Bon pour la santé

Le amlou est composé de produits dont on n’ignore pas les vertus pour la santé. Le miel est l’un des produits miracles de la médecine prophétique. Dans de nombreux hadiths, le Prophèteﷺ nous recommande la consommation du miel. D’après Ibn Abbas رضي الله عنه  le Prophète ﷺ a dit: « La guérison se trouve dans trois choses: l’incision de celui qui fait la hijama, une gorgée de miel ou une cautérisation par le feu et j’interdis à ma communauté la cautérisation[1]. » Ses propos sont aujourd’hui confirmés par la médecine moderne qui recommande également la consommation de miel pour la santé. Son efficacité contre les troubles respiratoires, urinaires et digestifs est avéré. C’est aussi un anti-bactérien et un antioxydant. Il en est de même pour les amandes également présentes dans le amlou. Elles permettent de lutter contre le stress grâce au magnésium et de préserver la santé cérébrale grâce à la vitamine E. Une dizaine d’amandes permet d’ailleurs de soulager les maux de tête selon la nutritionniste de La santé dans l’assiette. En raison de leur teneur en salicine qui est l’un des ingrédients principal de l’aspirine. De manière générale, grâce à leurs différents nutriments, les amandes préviennent l’apparition des maladies cardio-vasculaires, des cancers du colon et du diabète. Quant à l’huile d’argan, il est lui aussi un antioxydant et cicatrisant d’où son utilisation en cosmétique. Il sert alors à combattre acné, vergetures et rides, ainsi qu’à hydrater le corps et les cheveux. Mais dans l’assiette et dans le amlou, cette huile qu’on dit précieuse, est encore plus redoutable. Elle lutte contre les maladies cardiovasculaires et les cancers, grâces à ces mêmes vertus antioxydantes. Alors bien que le amlou n’est pas de vocation médicinale, il est bien possible qu’il est un effet bénéfique sur la santé.

Le plaisir des gourmands

Tous les amateurs d’amlou vous le diront, cette pâte à tartiner qui se mange même à la cuillère, est avant tout une friandise. Et c’est peut-être ce qui compte le plus pour vous !

Sources :
Instagram : La santé dans l’assiette
Instagram : Fit Sister
[1] Hadith rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5681

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *