Le musc est omniprésent aussi bien dans nos mosquées que les commerces musulmans. Et ce n’est pas étonnant que ces petits flacons parfumés nous envahissent. Allah nous apprend tout de même dans la sourate 83 « Les Fraudeurs » que la fontaine du paradis Tasnim a un arrière-goût de musc. À ce titre, le musc, cité à d’autres endroits du Coran et dans la tradition prophétique, est énormément prisé au sein de notre communauté. C’est également une senteur qui occupe une place notable dans la parfumerie bien au-delà du monde musulman. Mais parmi les multiples muscs en vente, c’est le musc tahara qui est le plus populaire. Pour le comprendre, il est nécessaire de se pencher sur certaines caractéristiques propres à ce musc.

 

Le musc qui se rapproche le plus de la sunnah

 

musc tahara

Dans de nombreux hadiths le Prophète ﷺ nous a recommandé le parfum en toute occasion pour le musulman. En premier lieu durant les moments d’adorations comme lors des prières, lorsque l’on se rend à la mosquée ou le jour du jumua’a.

 

Aïcha عنه رضي الله nous a dit à ce propos « J’ai personnellement parfumé le messager d’Allah au moment de sa sacralisation[1]. » En second lieu, cette recommandation prophétique nous a été adressée autant dans les moments de célébrations, que de tous les jours. Toujours d’après la Mère des croyants, Aïcha عنه رضي الله : Le Prophète ﷺ détestait que l’on sente de lui une odeur (désagréable)[2]. » Dans d’autres narrations, nous apprenons que le siwak et le musc étaient parmi ses habitudes les plus courantes. Ainsi, au regard de la vie du Prophète ﷺ, le musc se doit d’être une caractéristique pour celui qui désire suivre sa sunnah. Néanmoins le musc utilisé par l’Envoyé d’Allah ﷺ n’est plus commercialisé. Le véritable musc provient de la glande d’un cerfs porte-musc d’Asie. Étant donné qu’il était nécessaire de tuer cet animal pour obtenir la substance sécrétée, il est aujourd’hui en voie d’extinction. Afin de protéger cette espèce, les muscs d’origine animal sont désormais interdits. Ceux qui sont commercialisés proviennent soit de plantes végétales ou soit synthétiques. Le musc tahara est un musc synthétisé il y a plusieurs décennies, à partir d’une molécule d’un musc animal. Cette origine la rapproche le plus de la senteur qu’affectionnait tant notre Prophète ﷺ.

 

Une senteur qui fait l’unanimité

 

musc tahara

Dans le monde olfactif, aucune senteur n’égale celle du musc. On la retrouve dans la composition de nombreux parfums dont les plus iconiques. Le Joy de Jean Patou, proclamé le parfum le plus cher de tous les temps, compte en note de fond notre cher musc blanc. Le musc bénéficie d’une telle importance en parfumerie parce qu’il a une fragrance qui fait l’unanimité. Il est à la fois capiteux, légèrement sucré et prégnant comme on l’attend d’un parfum. Mais aussi discret et prêt à se fondre à l’odeur corporel de chacun. On ne doute d’ailleurs pas du caractère universel du musc puisqu’elle est l’une des senteurs du Paradis. Bien sûr celui dont Allah nous parle dans Son Livre est supérieur et incomparable. Mais le musc d’ici-bas constitue un avant-goût de ces plaisirs qu’aucun œil n’a jamais vu, qu’aucune bouche n’a jamais goûté et qu’aucun nez n’a humé. Le musc est donc toujours le bon choix lorsque l’on veut se parfumer. Toutefois parmi tous les muscs existants, c’est le musc tahara qui est parvenu à sortir du lot. C’est celui qui est le plus acheté au Moyen-Orient, qui fait figure de référence en la matière. Le petit flacon au blanc laiteux doit sa notoriété au fait de présenter au mieux les qualités olfactives du musc authentique.

 

La base pour faire des mélanges

 

musc tahara

Le musc tahara n’est pas un parfum comme les autres. C’est un concentré à la texture assez épaisse presque comme une lotion. S’il s’utilise principalement comme un parfum classique, il peut aussi parfumer vos autres produits cosmétiques. Le musc tahara peut en effet être ajouté notamment à une crème, une brume ou même un parfum. Avec la mode du Do It Yourself en matière de cosmétique, il est devenu commun de parfumer soi-même ses produits. Quelques gouttes d’huile essentielle dans une crème faite maison. Mais avant même cette tendance, les mélanges de fragrances sont à la base de la parfumerie. Ce sont les associations d’odeurs similaires ou appartenant à des familles tout à fait différentes qui amènent à la création de parfums. Le mélange de parfum est aussi une astuce des grands passionnés de parfums. Ils peuvent ainsi se créer des fragrances inédites ou du moins qui leur correspondent. Cette pratique offre également la possibilité d’agrémenter à son goût un parfum trop banal ou dont on n’apprécie pas l’odeur. On constate beaucoup cette pratique avec les parfums à la vanille ou aux notes florales. Alors quand on décide de parfumer ses produits de beauté, le musc est incontournable en la matière. Il se trouve être la seule senteur capable d’être mélangé avec toutes les autres. De par sa consistance et son odeur, le musc tahara s’y prête particulièrement.

 

Le secret pour sa toilette intime

musc tahara

Le mot tahara, qui donne son nom au fameux musc, signifie en arabe purification. Il doit cette appellation au fait qu’il est l’un des rares musc qu’il est recommandé d’utiliser pour la toilette intime. Le musc tahara s’applique dans ce cas sur un tissu humide pour parfumer ses aisselles et ses parties intimes. Il ne peut toutefois pas être utilisé pour un usage interne. C’est une pratique héritée des femmes arabes durant la période antéislamique. Ces dernières avaient pour coutumes d’utiliser le musc après leurs menstrues afin de se purifier. L’islam a non seulement conservé cette habitude, mais l’a encouragée. Certains avis considèrent comme un acte méritoire de se parfumer au musc après avoir effectué le ghousl, les grandes ablutions. Cependant, tous les muscs ne permettent pas de suivre cette pratique. Le musc tahara s’y prête le mieux en vertus de la bonne tenue de ses effluves. Son parfum doux s’accorde en particulier à cet usage. Il s’agit en effet de parfumer des zones du corps où les sécrétions naturelles amènent des mauvaises odeurs. Un parfum trop prononcé ne ferait que s’y superposer. Le musc tahara au contraire ne cherche pas à masquer ces odeurs. Son utilisation sert seulement à les atténuer par une note de fond qui amène de la fraîcheur. Le musc tahara n’a toutefois pas des propriétés assainissantes et antibacteriennes en dépit de l’idée répandu à ce sujet.

 

Un parfum mixte

musc tahara

Si la tendance change ces dernières années, le parfum est souvent vu comme un attribut féminin. Mais veiller à se parfumer est important autant pour les hommes que les femmes. À ce sujet un célèbre hadith est souvent cité par les prédicateurs : « J’ai aimé de ce bas-monde, le parfum et les femmes et la prière est la prunelle de mes yeux. » L’amour du Prophète ﷺ pour le parfum est un signe de la noblesse de ce bienfait d’Allah. Il l’est d’autant plus qu’il s’agit de l’une des caractéristiques du Prophète ﷺ. Dans ses descriptions, les compagnons évoquent constamment une odeur de musc qui émanait du Messager d’Allah ﷺ, jusque dans sa sueur. Alors s’il y a bien une senteur qui convient autant à l’homme qu’à la femme, en particulier au croyant et à la croyante, c’est le musc. N’oublions pas que notre Prophète ﷺ est un modèle envoyé à toute l’humanité. Or justement, on retrouve en parfumerie le musc aussi bien dans la composition des parfums masculins que féminins. Cependant ce n’est pas le cas de tous les muscs. Selon les senteurs avec lesquelles elles sont associées, le musc peut être connoté soit comme un parfum pour homme ou pour femme. Le musc tahara quant à lui est mixte. Il a une composition qui ne comporte que des senteurs que l’on retrouve dans les parfums des deux sexes.

Pas étonnant que le musc tahara ait autant de succès !


  • [1] Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1192. URL : https://hadith-en-ligne.fr/hadith-sur-le-parfum-et-letat-de-sacralisation/
  • [2] Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1374. URL : http://www.hadithdujour.com/hadiths/hadith-sur-L-importance-de-la-proprete-dans-l-Islam_1916.asp
  • Sources :
  • https://creme-tahara.fr/news/cosmetique/qu-est-ce-que-le-musc-tahara.html
  • https://daralmusc.com/les-bienfaits-de-lusage-du-parfum-en-islam/

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *