Abdoullah Ibn ‘Omar رضي الله عنهما rapporte que le Prophète ﷺ a dit : « Il est parmi les arbres un dont les feuilles ne tombent pas, et qui ressemble au croyant. » Il s’agit du palmier. Cet arbre béni cité à plusieurs reprises par Allah dans le Coran, se trouve à l’image du croyant être bénéfique aux autres de son vivant comme après sa mort. Cet arbre est en effet utilisé aussi bien pour son tronc, ses feuilles, ses fruits, ses fleurs, ses racines jusqu’à son pollen. Le pollen de palmier figure parmi les remèdes que l’on retrouve dans la médecine prophétique. Il est utilisé pour différents usages dans les pays arabes. Mais avant de s’en procurer, il convient de connaître quelques points essentiels sur le pollen de palmier.

 

1. Un remède contre l’infertilité

pollen de palmier

En arabe, le mot pour désigner le palmier mâle a pour racine le mot dikr, le rappel, le souvenir dans les traductions les plus communes. Le traducteur et islamologue Maurice Gloton signale également parmi les traductions possibles du terme : « frapper au membre viril, enfanter des mâles[1]. » Il explique cette racine commune, car le dikr a « une vertu éminemment fécondante dans l’être humain, qu’il soit articulé par Allah même dans le Qu’ran, ou qu’il soit formulé par l’humain[2]. » Ainsi, les propriétés fertilisantes du palmier se retrouvent jusque dans le vocabulaire arabe. Ce lien est d’autant plus éloquent que c’est le dikr, le rappel qui différencie le mort, du vivant. Il n’est donc pas étonnant que le pollen de palmier, qui se trouve sur les palmiers mâles, soit un moyen d’enfanter, de donner la vie. Cette plante compte ainsi parmi les remèdes naturelles les plus connus en matière d’infertilité. Depuis des siècles, le pollen de palmier est recommandé dans les pays arabes aux couples désireux d’avoir des enfants. Son utilisation va même bien au-delà des frontières du monde oriental. De nombreuses études ont démontré le pouvoir du pollen de palmier dans la fertilité. Il comporte de l’hormone œstrone, du phytostérols et du phytohormones qui jouent un rôle actif dans la fertilité masculine et féminine. Le pollen de palmier augmente d’une part, la quantité et la mobilité des spermatozoïdes, d’autre part l’épaisseur de l’endomètre. Il accélère aussi la production des ovules.

 

2. Un stimulant sexuel

Au côté de son

Bienfaits du pollen de palmier

effet sur l’infertilité ou en concomitance, le pollen de palmier contribue à stimuler la sexualité. La reproduction et la fécondation forment un ensemble indissociable. Le pollen de palmier est composé de protéines, de minéraux et de sucres naturels. Ces éléments, associés à l’hormone œstrone, donne au pollen de palmier un effet stimulant et tonifiant. Il peut ainsi avoir le rôle de véritable aphrodisiaque. En effet, de nombreux facteurs peuvent perturber le désir sexuel, indépendamment de la relation. Le stress, la fatigue, une grossesse… S’il est bien sûr nécessaire de traiter la cause initiale de la perte de libido, des stimulants peuvent être envisagés. C’est le cas du pollen de palmier. Il augmente le désir sexuel aussi bien chez l’homme que la femme. Il s’agit de la seconde utilisation qui motive la consommation du pollen de palmier dans les pays arabes. Cette plante est présentée comme un remède à l’impuissance masculine. L’étymologie du terme en arabe va également dans ce sens. Mais il faut aussi noter que les différentes composantes du pollen du palmier a un effet bénéfique sur le corps. Rien de tel que de se sentir en bonne santé et énergique pour stimuler son désir sexuel.

[198 mots]

 

3. Un soin de qualité chez la femme

pollen de palmier

Si le pollen de palmier semble profiter à tous, c’est en particulier aux femmes qu’il fait du bien. Cette plante fait en effet partie des remèdes utilisés pour soulager les multiples douleurs que connaissent les femmes dans leur vie intime. En cas de règles douloureuses, l’hormone œstrone contenu dans le pollen de palmier peut être efficace. Elle permet de soulager la douleur. De plus, le pollen de palmier contribue à régulariser le cycle menstruel, sauf en cas d’ovaires polykystiques. L’utilisation du pollen de palmier, sous contrôle gynécologique, permet de nettoyer l’utérus pendant et après les règles. Il est possible alors de retrouver un équilibre hormonal. Dans le même ordre d’idée, le pollen de palmier peut réduire les inconforts liés à la grossesse. Le rôle du palmier pour aider la femme enceinte est illustré dans la sourate Maryam. Prise par les douleurs de l’accouchement, elle est invitée à secouer un palmier et à manger les dattes tombées. Ce verset ne nous enseigne pas seulement les bienfaits de la datte. En effet, les études montrent que les effets bénéfiques du pollen de palmier sont comparables à celles des dattes. Le pollen renforce l’état général des femmes enceintes. Elles ont un système immunitaire renforcé. Il sert également à faciliter l’allaitement. Il augmente la quantité du lait ainsi que sa qualité nutritionnelle.

 

4. Renforcer le système immunitaire

pollen de palmier

De nos jours, le pollen de palmier est principalement connu pour ses effets sur les organes sexuels. Cependant, à l’époque les Bédouins ne limitaient pas la plante à ce seul usage. Le pollen de palmier était au contraire, comme l’ensemble des éléments du palmier, un produit du quotidien. À raison, il dispose de multiples vertus thérapeutiques dont peut bénéficier l’ensemble du corps. Le pollen de palmier est notamment connu pour sa capacité à renforcer le système de défense immunitaire. Il diminue la fatigue et augmente la résistance aux bactéries et aux virus. Il se consomme donc de manière préventive afin d’éviter de tomber malade. À bien des égards, il fait office de compléments alimentaires par sa haute teneur en calcium, en protéines, en sucre et en vitamines. De plus, le pollen de palmier est constitué de nombreux composants que l’on retrouve dans des traitements médicaux. C’est le cas de l’acide gallique, de l’acide caféique ou de la rutine. Ils sont, comme bien d’autres acides, présents naturellement dans le pollen de palmier. Ce dernier peut donc avec un suivi médical approprié être une alternative aux médicaments de la médecine moderne.

 

5. Soigner les différents maux

pollen de palmier désert

Dans la médecine prophétique, le pollen de palmier sert à soigner divers maux et maladies. Il y occupe une place notable dans la mesure où il comporte de nombreuses propriétés pour l’organisme. Il peut être utilisé notamment en cas d’anémie grâce à ses nombreux minéraux et oligo-éléments comme le magnésium, le fer et la manganèse. Son calcium et son potassium permettent quant à eux de renforcer les os. Le pollen de palmier permet par ailleurs de réguler sa digestion grâce aux effets de ses acides aminés et de ses fibres. Il peut être consommé en cas de diarrhée ou autres maladies intestinales. Enfin, les propriétés qui font du pollen de palmier un stimulant sexuel, en font aussi un remède efficace contre l’insomnie, le stress et la dépression. Il améliore de manière générale l’état de bien-être du corps. Le regain d’énergie qu’il apporte avec ses vitamines A, C et E rend plus actif. Le pollen de palmier agit ainsi sur le bien-être mental. Le pollen de palmier a également un rôle esthétique. Il a un effet nourrissant sur la peau, les cheveux et les ongles. Là encore le pouvoir vivifiant du pollen se manifeste. Il augmente la quantité de cheveux et d’ongles.

 

À consommer sans modération

En cas de troubles sexuels, hormonaux, digestifs ou juste pour une cure de vitamines, le pollen de palmier est le produit idéal. Bien sûr il doit toujours être consommé sous un contrôle médical et mélangé à un autre produit comme le miel ou la gelée royale. Ensemble, ils sont réputés pour faire des miracles.

[1] Le Coran, essai de traduction et annotations par Maurice Gloton, Albouraq, 2021, Beyrouth, p. 11.

[2] Ibid.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *