S’il y a bien un fruit qui représente l’islam, c’est la datte. Allah et Son Prophète ﷺ nous ont enjoint à plusieurs reprises à la consommation de ce fruit. Cette recommandation n’est pas seulement dû au contexte culturel dans lequel s’inscrit la révélation divine. Les multiples bienfaits de la datte sont aujourd’hui démontrés par des recherches scientifiques. Néanmoins, si les dattes sont bonnes pour la santé, toutes ne se valent pas. D’une région à l’autre, elles ont leurs spécificités. C’est le cas des dattes ajwa qui sont cultivées à Medine, en Arabie Saoudite. Elles sont connues pour être les meilleures dattes au monde. Si vous en doutez, on vous explique sans plus tarder pourquoi elles méritent bien leur réputation.

 

Des dattes recommandées par le Prophète ﷺ

 

datte ajwa

« Une maison où il n’y a pas de dattes est une maison dont les habitants sont affamés[1]. » Les hadiths où le Prophète ﷺ nous invite à manger des dattes sont nombreux. La consommation de ce fruit a donc le statut de sunnah prophétique. Elle octroie des bonnes actions aux croyants qui s’y conforment et ne cause aucun préjudice à celui qui s’en abstient. Mais il est bien sûr meilleur de s’y conformer. Si Allah nous demande d’imiter le Prophète ﷺ même dans son hygiène de vie, c’est parce qu’il y a un bien pour nous. Ce bien est, le plus souvent, à la fois spirituelle et physique selon les différents hadiths transmis. Selon la plupart des savants ces hadiths ne s’appliquent qu’aux dattes ajwa. Mais certains avis considèrent que les hadiths concernent tous les types de dattes. Quoi qu’il en soit, pour profiter au mieux la recommandation prophétique, l’idéal reste de consommer les mêmes dattes que le Prophète ﷺ. Or celles dont il ﷺ se nourrissait au quotidien se trouvait être la variété de dattes ajwa. Ces dernières, ne serait-ce que par leur taille, étaient les dattes les plus susceptibles de rassasier la faim des Compagnons. Elles se prêtent donc le mieux à la volonté d’imiter le Prophète ﷺ et ses compagnons dans leur alimentation.

 

Pour faire le plein d’énergie

 

Du temps de notre Prophète ﷺ, les dattes ajwa représentaient une part centrale dans l’alimentation des Arabes. Ce fruit pouvait constituer à lui seul un repas à part entière, comme nous l’apprennent de nombreux hadiths. Lors de la bataille de Tabouk, les Compagnons, qui affrontaient une pénurie de vivres, se contentaient d’une datte pour deux. Malgré la faim, ce seul fruit leur suffit à aller au bout de cette expédition. Si un tel régime alimentaire reste extrême et à éviter, il démontre les caractéristiques nutritives exceptionnelles de la datte ajwa. Les revues médicales comme Passeport Santé font des dattes une source de fer, de zinc, de vitamines et de minéraux. Elles permettent donc d’atténuer la fatigue, d’améliorer son système immunitaire et de réduire les saignements. C’est justement la raison pour laquelle Allah dit à Maryam dans un verset de manger des dattes après son accouchement. « Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres[2]. » Cet acte, qui est d’ailleurs devenu une sunnah, est recommandé y compris au sein de la médecine moderne. Les dattes permettent à la nouvelle maman de récupérer des forces. Ce n’est pas non plus un hasard si le tout premier aliment que le Prophète ﷺ nous a appris à donner au nouveau-né est la datte. De la même manière qu’il ﷺ nous a enseigné de rompre notre jeûne d’abord par une datte. Ce fruit permet dans chacun de ces cas de nous donner de l’énergie.

 

Un fruit qui soigne

 

datte ajwa

On ne le répétera jamais assez. Une bonne alimentation est le meilleur moyen d’éviter de tomber malade. De nombreux aliments ont la capacité de soigner ou de prévenir des maux. Mais encore faut-il les choisir avec soin. Les dattes rentrent pour leur part parfaitement dans cette catégorie d’aliments aux vertus médicinales. La consommation régulière de dattes, sauf en cas de contre-indication médicale, peut contribuer à améliorer sa santé. De nombreuses études, dont celle menée en 2019 par l’université de Riyad et du Michigan, ont démontré les bienfaits des dattes ajwa sur diverses parties du corps. Ce fruit agit de manière générale sur la digestion, les problèmes cardiaques et la mémoire. Elles occupent également une place dans la médecine prophétique. À ce propos il est rapporté par Sa’d Ibn Abi Waqqas que le Prophète ﷺ a dit : « Celui qui mange le matin sept dattes de la variété ajwa , aucun poison ni aucune sorcellerie ne lui nuiront ce jour-là[3]. » S’il est possible que ce hadith concerne l’ensemble des dattes, il est en tout cas certain que ces paroles concernent les dattes ajwa. La médecine moderne leur attribuent aussi des effets bénéfiques sur le cancer par sa capacité à lutter contre le vieillissement des cellules.

 

Une douceur sucrée qui ne fait pas de mal

 

Les gourmands vous le diront. Les dattes ajwa font les délices des becs sucrés. Si toutes les dattes sont des sucrants naturels, les dattes de Medine ont la particularité d’être les plus sucrées. Leur saveur a contribué à les rendre célèbre presque autant que leur taille et leur place dans l’histoire de l’islam. Elles constituent un dessert à part entière et permettent d’éviter les grignotages. Contrairement aux sucreries, il s’agit de fruit avec des bonnes propriétés nutritives. Le glucide présent dedans sont ceux qui sont source d’énergie pour le corps comme le fructose. Les dattes ajwa représentent donc une véritable astuce minceur. On les retrouve dans la composition de divers gâteaux qui ne nécessitent ainsi pas d’ajouter du sucre. C’est le cas du makroud dial tmar ou du bradj mbardja, des pâtisseries orientales fourrées aux dattes. Les dattes ajwa peuvent aussi accompagner un thé où il est là encore possible de ne pas ajouter de sucre. Elles sont le compromis parfait entre une envie de se faire plaisir et celle de respecter un régime alimentaire équilibré. Certains régimes recommandent d’ailleurs la consommation de dattes. On retrouve en tout cas la datte dans de nombreuses recettes healthy. Elle sert à sucrer aussi bien des carrot cake et des smoothies que des energy balls, des coupe-faim aux fruits secs.

 

Agriculture éthique

 

Les dattes ajwa sont cultivées depuis des siècles à Medine dont la culture est l’une des caractéristiques. Avec l’expansion de l’islam, les dattes se sont progressivement vendues partout dans le monde. Mais contrairement à d’autres produits locaux, sa production est restée localisée à Médine. Ainsi l’agriculture de la datte ajwa ne reproduit pas les excès que l’on retrouve désormais partout dans le monde agricole aujourd’hui. L’épuisement des sols, l’utilisation excessive d’engrais chimiques, qui polluent les eaux, l’air ainsi que les sols, et l’exploitation de la main d’œuvre sont devenus communs. Or dans le Coran, Allah nous invite à parcourir le monde à la recherche de ses bienfaits, mais il Nous a aussi rendu responsable de ces bienfaits. « Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu’elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d’Allah est proche des bienfaisants[4]. » Chaque musulman se doit donc d’être respectueux de l’environnement. Parmi les ordres du Prophète ﷺ avant d’entamer une bataille, il figurait l’interdiction de couper les palmiers. S’il ﷺ y veillait dans un tel contexte, nous nous devons forcément de le faire au quotidien. De nos jours, le souci de l’environnement passe forcément par une clairvoyance dans nos choix de consommation. Privilégier les dattes ajwa suit cette logique. Le sol favorable où elles sont toujours poussées permet de développer leur culture sans une utilisation excessive de produit chimique et d’eau.

Si les dattes est le fruit par excellence du musulman, les dattes ajwa s’accordent en particulier aux valeurs et aux besoins des musulmans.

Source : https://www.ajib.fr/la-place-de-la-datte-dans-l-alimentation/

https://www.islamweb.net/frhajj/print.php?id=151659&id=151659

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=bienfaits-dattes-sante

[1] Rapporté par Ahmd, Mouslim, abou Dawoud, Tirmidhi, ibn Majah. Voir Sahih al Jami’ as-Saghir.

[2] Coran, Sourate 19 « Maryam », verset 25.

[3] Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5769 et Mouslim dans son Sahih n°2047. URL : http://www.hadithdujour.com/hadiths/hadith-sur-L-incitation-a-manger-sept-dattes-le-matin_3502.asp

[4] Coran, Sourate 7 Al-Araf, Verset 56.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *