Le miel se retrouve un peu partout dans notre vie quotidienne. Il agrémente aussi bien les tartines que les remèdes de grand-mère, en passant par les masques de beauté. Il a de multiples bienfaits qui le rendent indispensable. D’autant plus pour les musulmans qui désirent suivre le modèle de notre Prophète ﷺ. Ce dernier ﷺ en raffolait et en recommandait la consommation. Mais alors la question qui se pose est de savoir quel miel consommer. Un rapide coup d’œil dans les étalages des boutiques suffit pour voir une quantité impressionnante de pots de miel de différentes natures. Il y a les miels des montagnes, des forets, aux herbes… Si chacune de ces variétés à ses vertus, elles ont surtout leurs utilisations spécifiques. Il vaut mieux donc les connaître pour choisir son pot de miel au mieux.

 

 

1. Le miel de manuka, pour ses produits de beauté

 

pot de miel

Le miel de manuka est produit à partir du nectar de l’arbre de manuka, qui ne pousse que dans certaines régions de Nouvelle-Zélande et d’Australie. Ce miel est considéré comme l’un des meilleurs miels à cause de ses nombreux bienfaits pour la santé. Le miel de manuka se distingue des autres pots de miel par la présence du methylglyoxal et sa teneur élevée en peroxyde d’hydrogène. Ces molécules déterminent les propriétés cicatrisantes et antibacteriennes d’un miel. Si ces vertus se retrouvent chez tous les miels, le miel de manuka est celui qui est le plus efficace dans le domaine. C’est en tout cas ce qu’indique l’échelle créé par le professeur Molan pour mesurer les propriétés cicatrisantes du miel. Le miel de manuka est donc très prisé en cosmétique naturelle, notamment contre l’acné et le vieillissement cutané. Vous reconnaîtrez ce fameux pot de miel à sa couleur plus foncée que les autres.

 

2. Le miel à la coriandre, pour ses mets sucrés-salés

 

pot de miel

La coriandre compte parmi les plantes les plus anciennes. On la rencontre aussi bien dans les pages de la Bible que les tombeaux des pharaons. De tout temps, cette herbe a eu un usage médical et culinaire. C’est donc en toute logique que l’on retrouve des propriétés similaires dans le miel de coriandre. Ce pot de miel est très recommandé en cuisine et en médecine naturelle. Il a une saveur sucrée enrichie par un arrière-goût légèrement épicé et aux notes aromatiques. Le miel de coriandre est beaucoup utilisé pour les plats sucrés-salés, notamment dans les plats à base de viande et de poulet. Il se marie aussi aux fromages affinés ainsi qu’à certaines tisanes dont il rehausse le goût épicé. De même, dans le domaine curatif, le miel de coriandre se concentre beaucoup sur nos estomacs grâce à sa teneur élevée en fer et en manganèse. Ce pot de miel est connu pour améliorer l’appétit, tout comme la digestion. Il soulage en particulier les nausées, la constipation, l’apparition de coliques, les ballonnements et les gastrite.

 

3. Le miel à la lavande, pour ses sucreries

 

miel avec des crêpes

Il est rare de se balader en Provence, sans tomber sur un pot de miel de lavande. Ce miel incontournable de la région vient le plus souvent des Alpes de Haute Provence, de la Drôme, du Vaucluse ou du Var. Selon la provenance, vous trouverez dans votre pot de miel, de la lavande vraie, de la lavande aspic ou du lavandin. Si chacune de ces lavandes sont des plantes aromatiques de la même famille, elles présentent quelques spécificités. La principale caractéristique du miel de lavande est son parfum prégnant en bouche comme au nez. Il a un goût fruité. Ce miel rentre donc dans la composition des pâtisseries, des confiseries, des salades de fruits, des yaourts, des glaces… Le miel de lavande est d’ailleurs utilisé pour fabriquer le nougat de Montélimar. Toutefois, le parfum délicat de ce pot de miel ne sert pas qu’à ravir les papilles. Les vertus apaisantes et relaxantes de la lavande permet au miel de lutter contre l’insomnie. En tisane ou avec un verre de lait tiède, ce miel a un effet anti-inflammatoire sur les voies respiratoires.

 

4. Le miel de thym, en cas de blessures

 

miel avec sa petite cuillère

Les bienfaits du thym sont connus depuis des siècles. Les Romains déjà l’utilisaient pour purifier l’air de leur intérieur et pour soigner certaines maladies comme la lèpre ou les poux. Tout au long du Moyen-Âge, le thym rentre dans la composition des remèdes les plus divers. C’est une plante aromatique aux propriétés anti-bacteriennes et antifongiques aujourd’hui prouvées par diverses études scientifiques. Ces vertus sont renforcées dans le miel de thym, puisque tout pot de miel a des vertus cicatrisantes et antibactériennes. Le miel de thym est réputé pour accélérer la cicatrisation entre autres, des plaies, des brûlures ou des escarres. Dans le domaine, il est presque aussi recommandé que le miel de manuka. Ce pot de miel peut d’ailleurs lui aussi être utilisé pour les problèmes d’acné. Mais ce miel sert aussi de traitements pour les infections respiratoires telles que la grippe ou la bronchite. Le miel de thym se consomme de préférence en tisane en raison de son arôme résineuse et piquante. On trouve même des notes de clou de girofle dans le pot de miel de thym italien.

 

5. Le miel de châtaignier, pour la circulation sanguine

 

miel accompagné de son biscuit

Le miel de châtaignier se reconnaît à sa couleur ambrée et à son goût puissant de châtaignes. Il est donc idéal pour la cuisine. Ce pot de miel se retrouve aussi bien sur la table du petit-déjeuner pour les tartines que près des marmites pour un effet caramélisé.  Les plus gourmands n’hésitent pas à manger ce pot de miel à la petite cuillère. Néanmoins, si les phytothérapeutes recommandent de prendre deux cuillères à cafés matin et soir de ce miel, ce n’est pas pour des raisons culinaires. Le miel de châtaignier est souvent conseillé en cas de varices, de sensations de jambes lourdes ou d’hémorroïdes. Il a un effet bénéfique sur la circulation sanguine grâce à son potassium, son manganèse et son magnésium. De manière générale, le miel de châtaignier permet d’améliorer la santé de l’ensemble du corps. Il peut être utile pour retrouver de l’énergie durant la grossesse. La châtaigne a des vertus bénéfiques sur les muscles et sur le système digestif qu’elle conserve dans son pot de miel.

 

6. Le miel de jujubier, pour booster son énergie

 

pot de miel

Le miel de jujubier, ou sidr en arabe, est souvent présenté comme le meilleur miel du monde. Il est même surnommé l’or du Yémen, dont il est exclusivement originaire. Cette place éminente donnée à ce miel semble confirmer par la tradition islamique. Le jujubier y est présenté comme un fruit du Paradis. Allah nous dit dans le Coran : « Ils seront parmi des jujubiers sans épines[1]. » De même lors de son ascension nocturne, il est rapporté que le Prophète ﷺ a vu un jujubier céleste. Le parallèle entre ce jujubier céleste et les jujubiers terrestres est souligné par un hadith rapporté par Abû Naym. Le Prophète ﷺ a dit : « Lorsqu’on fit descendre Adam sur terre, le premier aliment dont il mangea fut le jujube[2]. » Le jujube, surnommé la « datte rouge » en raison de son apparence, a de nombreuses vertus médicinales. Il soigne les problèmes de gorges, pulmonaires et de digestion. Le pot de miel de jujubier est donc un bon cicatrisant et un antioxydant riche en vitamines C. Il renforce le système immunitaire, favorise la fertilité et réduit les troubles respiratoires, digestifs et du foie.

 

7. Le miel d’acacia, pour tous les jours

meilleur miel

Si vous avez un pot de miel chez vous, il est très probable qu’il s’agisse de miel d’acacia. Il s’agit du miel le plus commercialisé sur le marché. Sa couleur jaune paille est devenue emblématique du miel. Originaire de l’Amérique du Nord, il est désormais produit en Europe de l’est et en Chine. Néanmoins, ce n’est pas pour autant un miel de moins bonne qualité. Le miel d’acacia est composé de vitamines essentielles qui lui donnent des propriétés antioxydantes et antibacteriennes. Il peut servir comme de traitement pour réduire la constipation et l’anxiété. Le miel d’acacia rencontre du succès grâce à la subtilité de son goût. Il a un parfum très doux où l’on ne trouve pas d’arôme particulier.  Il peut être ajouté à un aliment sans en modifier le goût. Le miel d’acacia est donc utilisé comme un sucrant neutre dans les jus, les yaourts, les desserts ou les boissons chaudes. Ce miel est également celui qui se prête le mieux aux mélanges avec les autres miels. Dans certains pots de miel d’acacia, il y a en effet parfois du miel de pissenlit ou de tournesol.

 

Et bien d’autres miels

Chaque pot de miel à ses vertus selon ses variétés. Le goût et les spécificités du miel dépendent des fleurs et des plantes dont il provient. Le climat, la géographie et la période de l’année jouent également sur le contenu de votre pot de miel. Tous les miels ont des bienfaits, mais certains se prêtent le mieux à certaines utilisations.

[1] Coran, sourate L’évènement 56, verset 28.

[2] L’authentique de la médecine prophétique d’ Ibn Qayyim.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *